Moufette

Moufette

La moufette : démystifions l’animal… et son odeur!

La moufette est plutôt nocturne. On la reconnaît à son pelage noir rayé de blanc. Ce petit animal d’environ 5,3 kilos mange de tout : insectes, graines, fruits, noix, plantes, petits mammifères, reptiles et même des déchets.
 
La moufette femelle n’a qu’une seule portée par année. On compte de 2 à 10 petits par portée, qui arrivent à l’âge adulte en six mois. Il n’est pas rare de voir des familles de moufettes en action ; même en milieu urbain, les bébés n’ont pas peur de jouer dans les entrées et les cours. Au Québec, les moufettes sont en hibernation jusqu’au début du printemps (fin mars).
 
Quand on pense à la moufette, on pense d’abord au liquide malodorant duquel elle arrose ceux qui la menacent. Pouvant provoquer des nausées et même une cécité passagère, il est projeté par les canaux de ses glandes anales. Contrairement à la croyance populaire, il est faux de croire qu’on peut empêcher une moufette d’éjecter le liquide si on la soulève par la queue. Attention! La portée du jet est d’environ cinq mètres, mais il sera facile de sentir l’odeur à une distance beaucoup plus grande.

 

Que faire si vous rencontrez une moufette?

Elle tentera d’abord de s’enfuir. Par contre, si elle a l’impression qu’elle n’a aucune issue et qu’elle est très effrayée, elle donnera un premier avertissement en levant la queue. Si cet avertissement est ignoré, elle commencera à taper du pied. Si vous l’ignorez encore, elle haussera le dos et feintera l’attaque. Elle grattera le sol avec ses pattes avant, après quoi elle se mettra en position et éjectera le fameux liquide avec beaucoup de précision.
 
L’odeur prendra deux semaines à partir : il vaut mieux observer la moufette de loin.